Groupe associatif Estuaire

6 Juil 2017Blog

AU BIO JARDIN VOUS PARLE DU GROUPE ASSOCIATIF ESTUAIRE
Qui est le groupe associatif Estuaire ?

 

Le Groupe Associatif Estuaire a été créé en 1993, à l’initiative d’ostréiculteurs du Port de la Guittière. « ESTUAIRE », c’est un ensemble d’actions en faveur de l’éducation à l’environnement, de la protection des milieux et du développement intégré d’activités locales.

« ESTUAIRE », c’est plus de 250 adhérents, un bénévolat riche, aidé par des permanents.

« ESTUAIRE », c’est aussi des expositions, des animations, des publications…

Le Groupe Associatif ESTUAIRE, développe depuis plus de dix ans, un concept dans lequel protection de l’environnement et activités humaines ne sont pas opposables nécessairement, mais au contraire deviennent complémentaires et permettent alors un développement intégré et durable.

Protéger l’environnement est une nécessité ; permettre le développement économique de notre société l’est sans doute autant ! Il est impératif de faire en sorte que ces deux objectifs s’additionnent et ne divisent plus.

 

Leurs projets :

  • L’observation des bourdons
  • L’observatoire des vers luisants
  • Leader ostréicuole sur sy MPTAMM
  • Natura 2000
  • Etude Pêche à pied IODDE
  • Programme Capoera
  • Opération papillons sur l’île de la Réunion

 

L’OBSERVATION DES VERS LUISANTS :

Les vers luisants ont vu leurs populations diminuer assez fortement. A cause de l’urbanisation ? Des pesticides ? De la pollution lumineuse ? Du climat ? Les vers luisants sont des insectes dotés d’une capacité de bioluminescence tout à fait extraordinaire. La rencontre de deux molécules, la luciférine et la luciférase, produit au sein des cellules une réaction biochimique libérant une grande quantité de lumière. Les voir « s’allumer » dans son jardin à la tombée de la nuit est un spectacle magique de plus en plus rare.

Des jardiniers amateurs aux naturalistes, tous se désolent de les voir disparaître progressivement. Pour beaucoup d’entre nous, il ne s’agit que d’un vieux souvenir. Pourquoi ? A cause de l’urbanisation ? Des pesticides ? De la pollution lumineuse ? Du climat ? Il s’agit pourtant d’un précieux auxiliaire pour les jardiniers car il ne se nourrit que d’escargots et de limaces !

Pour mieux comprendre les raisons de cette disparition, les partenaires de ce projet cherchent à faire émerger un réseau massif d’observations des vers luisants. Dès à présent, chacun est appelé à témoigner de leur présence ou absence dans son jardin !

On a besoin de vous !!!

AU BIO JARDIN soucieux d’aider les acteurs en faveur de l’environnement, vous invite à participer et à informer cette association de la présence de vers luisants.
Vous trouverez les solutions naturels avec AU BIO JARDIN, afin d’arrêter l’utilisation des pesticides et désherbant qui polluent notre belle nature.
Retrouvez-nous sur www.aubiojardin.com
Micaël BENOIT

Pin It on Pinterest

Share This