L’importance de l’eau pour un végétal

28 Avr 2021Blog

Les plantes utilisent beaucoup d’eau dans leur cycle journalier, en fonction des variétés cela peut varier, jusqu’à des centaines de litres pour certains grands arbres.

Premièrement, l’eau permet de transporter les éléments minéraux dissous présent dans le sol, jusqu’à l’intérieur de la plante pour qu’elle puisse les utiliser.
Une fois l’eau captée par les racines, celle-ci devra parcourir toutes la plante pour ensuite s’évaporer par les feuilles.

 

Mais comment l’eau peut monter jusqu’à la cime d’un végétal qui atteint plusieurs dizaines de mètres ?

 

Le végétal, contrairement à l’humain dû à son cœur, n’a pas d’organes qui permettent de servir de pompe pour emmener l’eau d’un bout à l’autre du végétal.
Cependant, le végétal est composé d’un xylème, cet organe est un tuyau comportent un ensemble de petits tuyaux qui sont regroupés tous ensembles. Ils servent à transporter l’eau et la sève, des racines jusqu’aux feuilles. Celle-ci est aspirée vers le haut de la plante comme l’aspiration de l’eau avec une paille.

Deuxièmement, 98 % de l’eau absorbée par la plante s’évapore au niveau des feuilles. Cette technique permet à la plante de réguler sa température et ainsi éviter qu’elle sèche. Ainsi, quasiment la totalité de l’eau puisée dans le sol ne fait que traverser la plante avant de s’évaporer dans l’atmosphère. Cependant, lors de fortes chaleurs, la plante doit éviter de se déshydrater. Pour cela, elle régule sa transpiration par les stomates.

Les stomates sont au niveau de l’épiderme des feuilles. Ce sont des entrées qui s’ouvrent et se ferment en fonction des besoins des plantes. Les stomates permettent les échanges entre l’atmosphère externe de l’environnement et le réseau interne des plantes. Lors des fortes chaleurs, la plante les ferme pour stopper sa transpiration. Mais si celle-ci perdure dans le temps, la plante va sacrifier des feuilles. C’est pourquoi en plein été les feuilles peuvent prendre une couleur automnale. Si ce phénomène perdure trop longtemps, c’est le végétal entier qui s’asséchera et finira par mourir.

Pin It on Pinterest

Share This