Lutter contre la pyrale du buis

20 Avr 2017Blog

AU BIO JARDIN, vous aide à lutter de façon respectueuse vis à vis de l’environnement contre la pyrale du buis

Cydalima plus communément connu sous le nom de pyrale du buis est une chenille invasive originaire d’Extrême-Orient. Depuis sont arrivée en France en 2007, ce ravageur ne cesse de s’étendre sur de nombreuses régions.

C’est une chenille extrêmement vorace puisqu’elle s’attaque à toutes les variétés de buis, réalisant 2 à 3 générations par an. La chenille de la pyrale du buis se camoufle efficacement dans les buissons ce qui rend la détection difficile.

 

Les dégâts de la chenille de la pyrale du buis :

La chenille de la pyrale du buis cause des dégâts impressionnants pouvant entraîner la mort des buis en seulement quelques mois.

La pyrale du buis est capable en une saison d’envahir très rapidement les buis en laissant sur son sillage des haies dénudées. La Pyrale du buis ravage littéralement les buis en s’attaquant à l’intégralité de son feuillage. Ils changent de couleur et deviennent brunâtres, recouvert de toiles, jonchés d’excréments laissant les buis dans un états pitoyables. Généralement on ne remarque que tardivement l’invasion, il est souvent trop tard pour agir et le feuillage est bien atteint.

 

Les solutions AU BIO JARDIN :

Après les fortes attaques de ces dernières années, AU BIO JARDIN, vous conseille dans un premier temps de surveiller les buis de façon régulière. Il faut détruire les cocons d’hivernages présents sur les buis dès le mois de novembre jusqu’au mois de février.

Dès le mois d’avril, il faut mettre en place notre piège FUNNEL qui s’utilise en association avec des capsules à PHEROMONE Glyphodes perspectalis. Les phéromones reproduisent une substance chimique émisse par les insectes pour attirer ses congénères.

 

Mise en place des pièges :

1 piège pour environ 500 m2 de zone de présence ou 1 piège pour 50 à 100 mètres linéaires. En complément des pièges, la bactérie bacillus thuringiensis peut être très efficace. La chenille ingère la bactérie lors de sa prise de nourriture. Une fois à l’intérieur, des toxines se libèrent et détruisent la paroi de l’intestin. La chenille arrête de s’alimenter et meurt de septicémie.

Grâce à AU BIO JARDIN avec cette technique de piégage vous pourrez enfin vous débarrasser de ce nuisible dévastateur.

Pin It on Pinterest

Share This