Cydalima perpectalis
pyrale du buis

Accueil » Nos solutions » PBI » Cydalima perpectalis Pyrale du Buis

La Pyrale du buis (Cydalima perspectalis) est un papillon parasite lépidoptères de la famille des Crambidae, originaire d’Asie. Cette chenille non urticante, mesure de 35 à 40mm, sa tête est noire et brillante, son corps quand à lui est strié de vert clair et vert foncé avec des verrues noires avec de longs poils blancs éparses et dispose de 10 pattes. On peut malheureusement observer sa présence dans toutes les régions. C’est un papillon nocturne, qui fait des ravages. La chenille de ce papillon consomme exclusivement des feuilles de buis. C’est une espèce invasive et vorace, qui ne connaît aucun prédateur en France ce qui rend son développement inquiétant. Cette espèce est présente depuis 2008 sur la liste d’alerte de l’Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes[] (OEPP 2007).

Les dégâts : Les dégâts provoqués par la pyrale du buis sur les plantes hôtes sont considérables. Le buis est un arbuste rustique à la croissance lente, il est très souvent présent dans les haies basses, moyennes, de bordure et en buisson isolé. La pyrale est capable en une saison d’envahir très rapidement les arbustes laissant sur son sillage des haies dénudées. Elle ravage littéralement l’arbuste en s’attaquant à l’intégralité de son feuillage, qui change de couleur et devient brunâtre, recouvert de toiles, laissant les buis dans des états pitoyables dépourvus d’écorces vertes, jonchés d’excréments. Le végétal est complètement ravagé et perd toute son aspect esthétique. Généralement, on ne remarque l’invasion que tardivement, le feuillage est alors déjà bien atteint et les sujets deviennent plus aux sensibles aux attaques de champignons aériens entraînant des dépérissements foliaires.

Développement : La femelle pond ses œufs sur la face inférieure des feuilles de buis. La reproduction est sexuée. Les vols de papillons de pyrale du buis s’observent entre juin et octobre. Deux à trois générations se succèdent dans l’année, avec des pics de vols (et donc de pontes) en juin/juillet, puis en septembre. On observe les attaques dès le mois de mars, les dégâts s’observent donc dès le début du printemps. Sa prolifération est rapide, l’absence de prédateurs naturels et le peu de moyens de lutte font qu’il est très difficile de s’en débarrasser une fois que ce fléau est installé.

DUREE DE VIE DE L’ADULTE : Environ 15 jours.

HIVERNATION :

L’évolution larvaire est rapide jusqu’à la dernière génération automnale où les jeunes chenilles s’enferment entre 2 feuilles en tissant un logement en soie. Elles se mettent en diapause jusqu’aux premières chaleurs du printemps où elles reprendront leur activité. La seule manière de prévenir les attaques est d’empêcher les papillons de pondre dans les buis : une solution préventive consiste donc à protéger les buis avec le principe du piégeage, utilisez nos pièges Delta ou Funnel associé à notre Phéromone.

Lutter naturellement avec le Piégeage associé au Phéromone

Piège Delta

Ou

 

 

 

Associer avec

Piège Funnel

Phéromone Cydalima Perpectalis