les acariens

Accueil » Nos solutions » PBI » Les Acariens

Les acariens sont des organismes microscopiques, pour les observer il faut vous munir d’une loupe. Les acariens sont apparentés aux araignées plutôt qu’aux insectes et ne peuvent pas voler. Il s’agit d’organismes mesurant moins de 1 mm de long à huit pattes Ils ont la capacité de causer de lourds dégâts dans les jardins. Les acariens se complaisent sur un large choix de plantes hôtes. Il existe deux types d’acariens, ceux qui se déplacent sur la plante et qui tissent des toiles pour se protéger et ceux qui causent la gale où ils se cachent. Ils peuvent se trouver sur de nouvelles plantes que vous plantez au jardin, sur vos vêtements et peuvent être transportés par le vent, la pluie. Certains acariens peuvent être prédateurs, ces derniers sont plus gros et plus rapides que les acariens qu’ils chassent. Ils font partie des auxiliaires du jardinier. Avant toutes choses, en préventif veillez à bien arroser vos plantes car les acariens n’aiment pas l’humidité.

Les dégâts : Par temps sec, les espèces d’acariens phytophages colonisent l’intérieur des feuilles des plantes et en sucent la sève grâce à une trompe, provoquant le dessèchement et la décoloration des feuilles mais également un ralentissement de la croissance du végétal. Les plantes potagères ou d’ornements sont en outre menacées. Les attaques d’acariens mobiles causent un jaunissement de la feuille infestée, d’abord sur la face inférieure puis sur la face supérieure. Finalement les feuilles attaquée sont sèches et peuvent être recouverte de toile. Les conifères sont extrêmement sensibles aux acariens, d’autres arbres peuvent être touchés par les acariens, comme le tilleul, le prunier, l’érable… Les plantes infestées sont affaiblies, et peuvent en mourir.

Développement : Les acariens évoluent à travers plusieurs stades, de l’œuf à l’adulte. Les œufs, ennemis des cultures sont pondus de façon isolée sur le feuillage ou aux points de croissance des plantes. Après l’éclosion, les acariens passent par un stade larvaire à six pattes, puis deux stades nymphaux à huit pattes respectivement appelés «protonymphe» et «deutonymphe». La femelle adulte à huit pattes mesure environ 0,5 mm de long, et son abdomen est arrondi. Le mâle se distingue d’elle par son corps plus petit et plus étroit et son abdomen en pointe. La couleur des adultes varie du jaune pâle à l’orange et du marron au noir. Les acariens ont une reproduction sexuée ou parthénogénétique.

DUREE DE VIE DE L’ADULTE : de 14 à 30 jours

HIVERNATION :

sous forme de femelle dans divers abris de préférence près de sources de chaleur.

OBJ ANDERSONI, OBJ CALIFORNICUS ou OBJ PHYTOSEIULUS vous permettront d’éliminer la présence des acariens sur vos plantes et vos végétaux.

Lutter naturellement avec les Auxiliaires

Andersoni

Californicus

Phytoseiulus