Les Cochenilles pulvinaires

Accueil » Nos solutions » PBI » Les Cochenilles » Les Cochenilles pulvinaires

La cochenille pulvinaire est un insecte nuisible qui peut s’en prendre à un large choix de végétaux. On peut repérer aisément les femelles puisqu’elles portent sur leurs dos un ovisac. Chez certains insectes, comme les cochenilles, les femelles forment un sac pour contenir les oeufs et les maintenir sous leur corps. Cette structure est appelée ovisac, d’un blanc cotonneux aboutissant à une plaque brune dure. Elles sont installés sur la face inférieure des feuilles, elles forment un sac pour contenir les œufs et les maintenir sous leur corps ils sont protégés par des sécrétions cireuses blanches. Ces sacs de ponte peuvent mesurer jusqu’à 8 mm de long. Les larves quant à elles, mesurent jusqu’à 1 mm de long et sont ovales, de couleur verte et se développent sur la face inférieure des feuilles, en général le long des nervures. Les mâles possèdent des ailes, ce qui les rend très mobile pour aller féconder les femelles des autres populations. La durée de vie des cochenilles pulvinaires est très courte, uniquement de quelques jours.

Les dégâts : On observe la cochenille sur les feuilles (le long des nervures ou sur la face inférieure). On peut identifier les insectes eux-mêmes, ou repérer l’infestation en observant des amas cotonneux, farineux ou cireux fixés sur les organes de la plante. Les larves piquent la plante et consomment la sève, ce qui provoque son affaiblissant. Les feuilles les plus gravement atteintes se dessèchent et tombent prématurément à la fin de l’été. On peut également observer que les feuilles sont couvertes d’un miellat collant, sur lequel se développe ensuite de la fumagine (sorte de dépôt noir semblable à de la suie). Par manque de sève, les rameaux touchés sont affaiblis. Si les cochenilles tuent rarement les végétaux, elles peuvent néanmoins causer des dégâts considérables.

Développement : Une fois adultes, les larves se regroupent sur les feuilles et les extrémités des branches. Les cochenilles ont une reproduction sexuée ou asexuée. Les pontes ont lieu courant juin, et peuvent contenir plus de 3000 œufs par sac. En juillet, les œufs éclosent, les jeunes larves se libèrent et se déplacent sur la face inférieure des feuilles pour se nourrir de la sève. C’est pendant cette phase mobile que les contaminations vers d’autres arbres ont lieu : les larves sont tellement petites et légères qu’elles sont facilement emportées par le vent.

DUREE DE VIE DE L’ADULTE : Les adultes vivent plusieurs mois, 1 génération par an/larves mobiles.

HIVERNATION :

Pendant l’hiver, les larves de pulvinaires se retrouvent sur les branches de diamètre inférieur à 2 cm. Elles ont une forme aplatie et sont de couleur brune.

OBJ CHRYSOPA, vous permettra d’éliminer la présence de cochenilles pulvinaires sur vos plantes et végétaux.

Lutter naturellement avec les Auxiliaires

Andersoni

Californicus

Phytoseiulus

Pin It on Pinterest

Share This