otiorhynque

otiorhynchus

Accueil » Nos solutions » PBI » Les Insectes du sol » Otiorhynchus Otiorhynque

L’otiorhynque (Otiorhynchus ) est un petit coléoptère noir que l’on appelle aussi charançon noir de la vigne. Les élytres de ce coléoptère sont soudées, il est donc incapable de voler, et se déplace donc seulement en marchant, et cela sur des dizaines de mètres en une nuit. Ce sont des insectes nocturnes, qui se cachent le jour, on les observe alors souvent entre la terre et le pot, ou sous les mottes de terre, dans la litière.

Il ne vole pas, et peut s’en prendre à de nombreuses espèces de plantes et d’arbustes du jardin, causant des dommages surtout sur les arbres à feuillage persistant et aux buissons. Les dégâts de nutrition causés par les adultes et les larves sont également observés dans les jardins autant sous leur forme adulte que sous leur état larvaire.

Les dégâts : Les charançons adultes se nourrissent de nuit et découpent des entailles caractéristiques sur le bord des feuilles et des fleurs. Les dégâts sont plus sérieux lorsqu’ils sont causés par leurs larves voraces. A peine sorties de l’œuf, elles commencent à se nourrir de petites racines. Au cours de leurs développements, elles s’attaquent graduellement à de plus grandes racines, aux racines tubéreuses, aux souches et elles dénudent même les écorces des tiges ligneuses. La plante touchée se flétrit et finit par mourir. On met parfois longtemps à constater les dégâts. A ce moment-là, la plante est déjà souvent fortement affaiblie et est prête à mourir. Les plantes à croissance lente, qui sont incapables de compenser pour la perte de tissu racinaire, sont les plus sensibles aux dégâts.

Développement : Le cycle de développement de l’otiorhynque comprend le stade œuf, 6 ou 7 stades larvaires, un stade nymphe et l’adulte. Il est hermaphrodite cela veut dire qu’il se reproduit tout seul. Une population d’otiorhynques est constituée entièrement de femelles et la reproduction est parthénogénétique. Elles peuvent pondre de 100 à plus de 1000 œufs. En climat tempéré, les premiers adultes apparaissent vers le mois de avril. Pendant l’hiver, les larves continuent de s’alimenter tant que la température n’est pas trop basse. La durée de développement de l’otiorhynque varie énormément et dépend, entre autres, des conditions climatiques. Les œufs éclosent entre 10 et 30 jours, suivant la température. La période larvaire peut durer neuf mois ou parfois même vingt-deux mois. Le stade nymphe dure environ vingt jours. La majorité des œufs est pondue la première année, La ponte dépend de la température et de la longueur du jour, et cesse en dessous de 11 °C.

DUREE DE VIE DE L’ADULTE : de 5 à 12 mois et plus

HIVERNATION :

sous forme de larves, elles consomment les racines et les basses de tige.

Pour prévenir l’apparition des otiorhynques, vous pouvez opter pour des méthodes naturelles la protection biologique intégrée (PBI) comme les nématodes OBJ BACTERIOPHORA et OBJ KRAUSSEI.

Lutter naturellement avec les Nématodes :

Bactériophora

Kraussei

Pin It on Pinterest

Share This